Kroll  
  Ma corbeille
 
Actualité   Livres   TV   Audio
             
Moi Ik Me   Photos   Liens   Contact
 
   
Objets
 
Lundi 14 Janvier 2013
Un des dessins du débat d'hier sur La Une à propos de Fabiola...

  


Vendredi 11 Janvier 2013
Mon billet pour De Standaard, en français ou néerlandais

Miss-Confédération de Belgique ?

Alleluya ... Miss belgique est Wallonne. Et très wallonne ... elle s'appelle Happart ! Oui, comme José Happart. Elle, c'est Noémie mais elle n'est pas de la famille du Zorro des Fourons.

Elle, elle est de Grace-Hollogne. C 'est près de Liège et je finirai par croire que c'est le vrai centre historique de la Wallonie. Grace-Hollogne, c'est là que furent tués quatre manifestants le 30 juillet 1950 en pleine « question royale ». C 'est là, que furent enlevées par Marc Dutroux, le 24 juin 1995, les petites Julie et Melissa. Grace-Hollogne, c'était la commune d'Alain VanderBiest. Vous vous souvenez ? Un ministre dont le petit personnel a baigné dans l'assassinat d'André Cools et qui, lui-même, s'est suicidé plus tard. Et c'est donc là qu'est née, il y a 19 ans, la belle Noémie Happart !

Bon, ne vous imaginez pas qu'on fête ça en Wallonie comme si elle avait marché sur la lune, la petite. Le concours « Miss Belgique », pour la plupart, on s'en fiche. Et je crois que c'est pareil en Flandre. Chez nous, il y a deux ans que ça n'intéresse même plus la chaîne RTL de diffuser ce concours alors que c'est là qu'ils sont allés puiser presque toutes leurs présentatrices météo et leurs animatrices.
Le concours « Miss Belgique » c 'est ringard. Même si je consolerais volontiers dans mes bras les deux dauphines et même toutes les perdantes, je dois bien reconnaître que ce genre de concours s'apparente à la foire agricole de Libramont. Je suis féministe. Ce défilé devant un jury qui cote les cuisses, ça me gêne. Mais tant qu'il y aura une Belgique, il restera toujours quelques personnes pour organiser, au casino de Knokke ou au fond d'une cave en cachette, l'élection de celle qui représentera le pays au concours de Miss Monde et Miss Univers ( je n'ai jamais compris la différence ? Il y a des martiennes ? Des vénusiennes?).

Car Miss Belgique, elle représente, elle incarne la Belgique ! C'est pour ça qu'elle est si souvent l'objet de polémiques. Trop blonde, trop peu, trop flamande, trop peu ( j'ai fait le compte sur 45 ans : francophones et néerlandophones, c'est très équilibré ).

Au fond, Miss Belgique, elle est comme ... le roi Albert. A l'une comme à l'autre on demande d'incarner la Belgique et de ... ne pas trop s'exprimer ! Si l'une dit qu'elle est « contre la guerre », on la trouve idiote. Si l'autre dit qu'il n'aime pas « les années trente et le populisme », ça fait scandale. Vous me direz : «  Miss Belgique, elle, elle a été candidate et elle est élue ». C'est vrai que ça serait bizarre de choisir une Miss Belgique qui le resterait jusqu'à sa mort et dont la fille serait automatiquement Miss Belgique et ainsi de suite. Mais ce serait curieux aussi de faire défiler chaque année des candidats-rois, en uniforme puis en maillot de bain, d'en choisir un et, même s'il fait bien son boulot, de le remplacer l'année suivante. Par contre on pourrait demander à Noémie et au roi Albert, de partager leurs prestations, de se répartir le boulot. Les inaugurations et les visites officielles assurées parfois par l'une, parfois par l'autre. Surprise. Et les discours à la nation : un sur deux chacun. Par exemple, le roi, le 21 juillet et Miss Belgique à Noël.

De toute façon, c'est le premier ministre qui leur dirait ce qu'il faut dire et de toute façon je connais un parti au moins qui dira qu'il ne fallait pas dire ça.

Pierre Kroll.

Halleluja! Miss België is een Waalse. Het kan zelfs moeilijk Waalser... ze heet Happart! Precies, zoals José. Maar haar voornaam is Noémie en ze is geen familie van de Zorro van de Voerstreek.
Ze komt uit Grâce-Hollogne. Dat ligt vlakbij Luik en ik begin te denken dat het echte historische centrum van Wallonië daar te vinden is. In Grâce-Hollogne werden op 30 juli 1950, in het heetst van de koningskwestie, vier betogers gedood. In Grâce-Hollogne ontvoerde Marc Dutroux op 24 juni 1995 de kleine Julie en Melissa. Grâce-Hollogne was de gemeente van Alain Van der Biest. Weet u nog? De minister wiens helpers betrokken waren bij de moord op André Cools en die later de hand aan zichzelf sloeg. Daar is dus 19 jaar geleden de mooie Noémie Happart geboren.

Denk nu niet dat Noémie in Wallonië wordt gevierd alsof ze een maanwandeling heeft gemaakt. De Miss België-verkiezing laat de meeste Walen koud. Ik denk dat het in Vlaanderen niet anders is. Bij ons brengt RTL het evenement al sinds twee jaar niet meer op de buis, terwijl de zender net daar bijna al zijn weervrouwen en presentatrices heeft gerekruteerd.

Miss België is vergane glorie. Ik zou volgaarne de twee eredames en zelfs alle verliezende meisjes met een knuffel troosten, maar ik moet toegeven dat dit soort competities ongeveer even opwindend is als de landbouwbeurs van Libramont. Ik ben een feminist. De stoet voor een jury die billen punten geeft, geneert me. Maar zolang België bestaat, zal er altijd wel iemand zijn die in het casino van Knokke of stiekem ergens in een kelder het meisje verkiest dat ons land in de Miss World- of Miss Universe-verkiezing zal vertegenwoordigen. (Ik heb het verschil nooit begrepen. Zijn er dan kandidaten van Mars of Venus?)

Want Miss België vertegenwoordigt, nee, ze belichaamt België. Daarom is ze zo vaak het voorwerp van een polemiek. Te blond, niet blond genoeg, te Vlaams, niet Vlaams genoeg. Ik heb het uitgerekend: in 45 jaar hebben we ongeveer evenveel Vlaamse als Franstalige missen gehad.

Eigenlijk is Miss België vergelijkbaar met koning Albert. Van allebei verwachten we dat ze België belichamen en niet te veel zeggen. Als een Miss verklaart dat ze ‘tegen oorlog' is, vinden we haar dom. Als de koning zegt dat hij niet van ‘de jaren 30 en het populisme' houdt, barst er een schandaal los.

Nu zult u zeggen: ‘Maar Miss België is kandidaat geweest en verkozen.' Dat klopt, het zou raar zijn dat we een Miss België kozen die de titel tot haar dood zou houden en automatisch door haar dochter zou worden opgevolgd, en zo verder. Maar het zou ook raar zijn om elk jaar een defilé van kandidaat-koningen te organiseren, in uniform en in zwembroek, en er dan een te kiezen en die na een jaar te vervangen, zelfs als hij zijn werk goed heeft gedaan. Anderzijds zouden we Noémie en Albert kunnen vragen om hun taken te delen. Ze zouden om de beurt lintjes kunnen knippen en officiële bezoeken afleggen. Surprise. En elk een toespraak tot de natie, bijvoorbeeld de koning op 21 juli en Miss België met Kerstmis.

Hoe dan ook zou de premier hen vertellen wat ze moeten zeggen. En hoe dan ook ken ik minstens één partij die zal zeggen dat ze het niet hadden mogen zeggen.

  


Dimanche 06 Janvier 2013
Une première moooooooooondiale...

... 5 fois par semaine, le dessin publié le matin dans "Le Soir" se retrouvera, animé et sonorisé, après le JT sur La Une RTBF. Si c'est pas du beau boulot ça !

  


Actualités 10 à 12 sur un total de 14 (Janvier 2013)
Page  1  2  3  4  5 


© Pierre Kroll | Flux RSS | Mentions légales | design by debie.com | CMS by belghost.eu